Accueil > Prier avec nous > Auteur patristique > Neuvaine préparatoire à la Pentecôte

 

Neuvaine préparatoire à la Pentecôte

SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN

HÂTEZ-VOUS DE RECEVOIR L’ESPRIT

L’Esprit enseigne tout, brillant dans l’indicible lumière ; il te montrera toutes les réalités intelligibles, autant que tu peux les voir, autant que c’est accessible à l’homme, à la mesure de la pureté de ton âme ; et tu deviendras semblable à Dieu, en imitant exactement ses œuvres, en fait de tempérance, de courage et d’amour pour les hommes, ainsi qu’en supportant les épreuves et en aimant tes ennemis. Voilà qui fera de toi, mon enfant, l’imitateur du Maître, et manifestera en toi la véritable image de ton Créateur, l’imitateur en toutes choses de la perfection même de Dieu.
Alors le Créateur enverra l’Esprit divin qui soufflera, qui habitera, qui fixera son séjour substantiellement en toi, qui t’illuminera, te fera briller et te recréera tout entier, qui, de corruptible, te rendra incorruptible et remettra à neuf la maison décrépite, je veux dire la maison de ton âme. Et avec elle, il rendra incorruptible, entièrement incorruptible, ton corps tout entier, et il te fera dieu par grâce, semblable à ton Modèle. Ô merveille ! Ô mystère inconnu à tous, inconnu à ceux qui ne se sont pas donné un cœur pur, inconnu à ceux qui ne demandent pas, d’un cœur fervent, à recevoir l’Esprit divin, inconnu à ceux qui ne croient pas que, maintenant encore, Dieu accorde l’Esprit divin à ceux qui le cherchent. Car l’incrédulité écarte et chasse l’Esprit de Dieu : quiconque ne croit pas, ne demande pas ; ne demandant pas, il ne reçoit pas non plus, et ne recevant pas, il n’est qu’un mort.
Ne sois donc plus hésitant : si tu es chrétien, tel est le Christ, céleste, tel aussi tu dois être. C’est lui qui a pris la chair, notre chair, et nous a donné l’Esprit divin, comme je l’ai souvent dit ; et cet Esprit, étant Dieu, nous procure tous les biens. Devenant comme une piscine divine et toute lumineuse, il embrasse tous ceux qui en sont dignes et qu’il trouve en dedans. Il remodèle entièrement tous ceux qu’il reçoit au-dedans de lui-même ; il les remet à neuf, il les rénove d’une manière extraordinaire. Étant immortel, il donne l’immortalité ; parce qu’il est lumière sans couchant, il transforme en lumière tous ceux en qui il établira sa demeure, et parce qu’il est leur vie, il leur procure à tous la vie. En tant que consubstantiel au Christ, identique en nature aussi bien qu’en gloire, et ne faisant qu’un avec lui, il les rend absolument semblables au Christ.
Hâtez-vous donc de recevoir l’Esprit qui vient de Dieu, l’Esprit divin, afin de devenir héritiers du Royaume céleste pour les siècles. Mais si, dès ici-bas, vous ne devenez pas célestes, comment pouvez-vous bien prétendre habiter avec le Christ dans les cieux ? Courez donc avec ardeur, courez tous, afin que nous soyons jugés dignes de nous trouver au-dedans du Royaume des cieux et de régner avec le Christ, le Maître de tout, à qui revient toute gloire, avec le Père et l’Esprit, pour les siècles des siècles. Amen !
Hymne

 

Saint Bernard,

 
 

 

 

 
 
 

 

 
 

Abbaye du Port du Salut - 53260 Entrammes | tél : (33) 02 43 64 18 64 - fax : (33) 02 43 64 18 63

 
>>>>