Accueil > Prier avec nous > Auteur patristique > Pâques , une vie nouvelle par Saint Augustin

 

Pâques , une vie nouvelle par Saint Augustin

Saint AUGUSTIN

UNE VIE NOUVELLE

La Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ est une vie nouvelle pour ceux qui croient en Jésus, et c’est le sacrement de sa Passion et de sa Résurrection que vous devez connaître à fond et faire passer dans votre vie.
Car ce ne fut pas sans raison que la Vie vint vers la mort. Ce ne fut pas sans raison que la Source de la Vie, où l’on boit pour vivre, but cette coupe qui ne lui était pas due. Car le Christ ne devait pas mourir. Il n’est pas venu au monde lié par les lois de la mort, c’est pourquoi le psaume le dit : "Libre entre les morts". Une vierge l’a conçu sans mouvement de convoitise ; vierge, elle l’a enfanté ; vierge, elle est demeurée. Il a vécu pur de tout péché, lui qui n’est pas mort pour son péché, communiant avec nous dans la peine, mais non dans la faute. La peine de la faute, c’est la mort. Le Seigneur Jésus-Christ est venu pour mourir, il n’est pas venu pour pécher. En communiant avec nous dans la peine, sans la faute, Il nous a déliés et de la peine, et de la faute. De quelle peine nous a-t-il déliés ? De celle qui nous était due après cette vie. Il fut donc crucifié pour nous montrer sur la croix le coucher de notre vieil homme. Il ressuscita pour nous montrer, dans sa vie, la nouveauté de notre vie. Telle est, en effet, la doctrine de l’Apôtre : "Il fut livré pour nos péchés et ressuscita pour notre justification."
Écoutons l’Apôtre qui nous dit : "Si vous êtes ressuscités avec le Christ." Comment ressusciterons-nous, nous qui ne sommes pas encore morts ? Qu’a donc voulu dire l’Apôtre : "Si vous êtes ressuscités avec le Christ" ? Ressuscitera-t-il celui qui n’est pas mort auparavant ? Il parlait à des vivants pas encore morts, et qui déjà ressuscitent. Que voulait-il dire ? Voyez : "Si vous êtes ressuscités avec le Christ, cherchez les choses d’en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu. Songez aux choses d’en haut, et non à celles de la terre. Car vous êtes morts." C’est l’Apôtre qui le dit, et non pas moi ; et pourtant il dit vrai, et c’est pourquoi je le dis, moi aussi. Pourquoi moi aussi vous le dis-je ? "J’ai cru et c’est pourquoi j’ai parlé." Si nous vivons bien, nous sommes morts et ressuscités. Mais celui qui n’est pas encore mort et n’est pas ressuscité, vit dans le mal. Et s’il vit dans le mal, il ne vit pas. Qu’il meure pour ne pas mourir ! Que veut dire "mourir pour ne pas mourir" ? Qu’il change de vie pour ne pas être condamné. "Si vous êtes ressuscités avec le Christ, je vous répète la parole de l’Apôtre, cherchez les choses d’en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu. Songez aux choses d’en haut, et non à celles de la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée en Dieu avec le Christ. Quand le Christ, votre Vie, apparaîtra, vous aussi, vous apparaîtrez avec Lui dans la Gloire."
Ce sont les paroles de l’Apôtre. À celui qui n’est pas encore mort, je lui dis de mourir ; à celui qui vit encore dans le mal, je lui dis de changer. S’il vivait dans le mal et que maintenant il ne vit plus dans le mal, il est mort. S’il vit dans le bien, il est ressuscité.

Sermon 231, n° 2& 3.

 

Saint Bernard,

 
 

 

 

 
 
 

 

 
 

Abbaye du Port du Salut - 53260 Entrammes | tél : (33) 02 43 64 18 64 - fax : (33) 02 43 64 18 63

 
>>>>